Ossau-Iraty, Abricot & Cerise grillés au Piment d'Espelette Azuki en Salade








Préparation: 30 minutes

Cuisson: 1 heure



Ingrédients pour 2 personnes


​200 gr Ossau-Iraty AOP

​Azukis

​Fruits

​Vinaigrette

​Divers

(non essentiels)

​150 gr de haricots

4 cm de Kombu

300 gr d'eau

2 càs d'arroche rouge finement ciselée

2 càs de chénopode Bon-Henri finement ciselé

1 càs ciboulette très finement ciselée

1 petit oignon rouge détaillé en fines rondelles

1 càs sésame grillé

10 graines fraîches de capucine écrasées

QS persil plat haché

​3 abricots

12 cerises noires

piment d'Espelette

le jus d'un citron

2 càs d'huile de sésame

2 càs d'huile de tournesol

3 càs de sauce soja

1/2 gousse d'ail râpée

feuilles de capucine

pétales de soucis

pétales de dianthus caryophyllus






Chénopode Bon-Henri - épinard sauvage

Rien que le nom du chénopode bon-Henri est stylé, vous ne trouvez pas ? Pour la petite histoire, son nom vient du roi Henri IV qui, selon la légende, aurait découvert son importance culinaire. Ce qui, au delà du mythe, préfigure de ses qualités gustatives. La preuve : le chénopode bon-Henri, parfaitement comestible, se mange à toutes les sauces.

Ce légume vivace, dispose d’une réelle rusticité tant il s’accommode aisément des basses températures : il vit aussi bien en plaine qu’à des altitudes notables. On en trouve jusqu’à 2 500 m. Il apprécie particulièrement les terres azotées et aérées. Et il s’éploie abondamment sous nos latitudes.

Ce qu’il y a de bien avec le chénopode bon-Henri, c’est que tout s’y mange, de la tête au pied. Une plante comestible comme on les aime. De la même famille que le quinoa, ses graines viendront remplacer avantageusement (et surtout gratuitement) la « céréale » très en vogue ces derniers temps. Ses feuilles, évidemment, constituent la partie comestible la plus importante. Tandis que les hampes fleuries pourront faire des asperges de substitut.

Vous aimez cuisiner les épinards ? Eh bien, toutes les recettes que vous faisiez avec ces derniers sont réalisables avec le chénopode bon-Henri. Ça en fait un paquet… Cru au cuit, il terminera en quiche, en salade ou en potage. On vous conseille toutefois de récolter ses feuilles au début du printemps et jusqu’à la fin de l’été : en vieillissant, elles prennent un goût légèrement âcre qu’il vaut mieux éviter.

(source: lagertha.fr)


Arroche rouge


Les feuilles se consomment très fraîches, cuites à la façon des épinards. Le goût est très proche de ce dernier. Les feuilles jeunes et tendres peuvent se consommer en salade. On les mélange souvent aux feuilles d'oseille pour corriger l'acidité de ces dernières. Elle peuvent également être ajoutées aux soupes avec différents autres légumes.





Souci (Calendula officinalis)

Il s'agit d'une plante annuelle de la famille des Astéracées, qui mesure généralement entre 30 et 50cm de hauteur, avec des tiges dressées et des feuilles duveteuses, épaisses, vert clair. Les fleurs forment des capitules d'un jaune orangé extrêmement lumineux avec le cœur généralement plus foncé. Le souci est une plante lumineuse "qui suit le soleil" si l'on s'en tient à son origine latine "solsequium". Réputé également pour ses vertus répulsives à l'égard de divers parasites du potager, le souci a ainsi une double raison de trouver sa place au jardin.


Oeillet des fleuristes (Dianthus caryophyllus)



Il s’agit d’une plante vivace. Très coloré il se décline sous une multitude de coloris différents. Les fleurs ont un goût sucré ils se marient donc très bien avec de nombreux desserts. Vous pouvez également l’associer à des salades ou encore le confire.






 

Préparation

Les haricots


Je préfère personnellement ne pas les pré-tremper afin de mieux gérer leur cuisson. Porter à ébullition avec le Kombu, baisser à feu minimum, couvrir la casserole et cuire à couvert pendant 1 heure. Saler en fin de cuisson afin de ne pas les faire durcir.


Les fruits


Laver, essuyer. Couper en deux et dénoyauter. Chauffer un filet d'huile d'olive dans une poêle et y saisir les fruits. Agrémenter de piment d'Espelette. Réserver au chaud.



Mélanger tous les ingrédients de l'assaisonnement. Mélanger délicatement les éléments de la salade. Découper le fromage.


Dresser le tout joliment et verser la vinaigrette.


Rapide, sans prise de tête et surtout délicieux.


Bon appétit! Fabienne